Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 15:54

Après les Pays Baltes, l’Ukraine rend hommage aux Nazis

Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a publié ce 12 octobre un Décret (Ukaz) sur la célébration des 65 ans de l’Armée d’Insurrection Ukrainienne (UPA) issue de l’Organisation des Nationalistes Ukrainiens. Il oblige toutes les administrations locales et régionales à accorder leur soutien social et médical aux “anciens combattants du mouvement de libération nationale”. Il invite à prendre ou accélérer les mesures pour ériger à Lviv (Lvov) un monument à l’ancien chef nazi puis commandant de l’UPA Roman Choukhevitch (Egalement ancien commandant du bataillon ukrainien de la Wehrmacht “Nachtigall” participant à l‘invasion de l’URSS et aux pogromes de l’été 1941, de la police auxiliaire nazie chargée de lutter contre les Partisans) et pour aménager à Kiev un parc en l’honneur de l’UPA.

C’est un tournant officiel décisif dans la voie de la reconnaissance de l’UPA, qui reste à être entérinée par le Parlement (Rada) ce qui est loin d’être acquis, vu l’opposition du Parti des Régions, des communistes, des socialistes, des organisations d’anciens combattants et des mouvements juifs. Mais le président Iouchtchenko bénéficie, dans ces initiatives très controversées, de la bienveillance des Etats-Unis et de l’Union Européenne, l’OUN et l’UPA faisant figure, malgré leurs liens avec les nazis, de précurseurs de la lutte anticommuniste (et indépendantiste actuelle contre la Russie.)

La Marche pour cette reconnaissance est prévue ce dimanche 14 octobre, à l’initiative du mouvement “Svoboda” (néo-nazi, ex Parti social-national) rallié par d’autres organisations nationalistes. Le PC et des groupes de gauche annoncent une contre-manifestation “antifasciste”. De nombreuses régions, surtout à l’Est et au Sud du pays, s’opposent à la “réhabilitation des nazis”. Par contre, l’UPA bénéficie du soutien des régions de l’extrême-Ouest (Galicie, Volhynie, et dans une moindre mesure Transcarpatie) où étaient implantées, dans les années trente, l’Organisation des Nationalistes Ukrainiens (OUN, fasciste) ainsi que l’UPA qui en est issue.

C’est dans ces régions également que les troupes allemandes avaient été accueillies en “libératrices” en juin 1941 et que débutèrent les grands massacres de Juifs, de communistes, de prisonniers de guerre, de Tziganes, de malades mentaux, perpétrés par les Einzastgruppen SS avec le concours des auxiliaires nationalistes ukrainiens.

D’importantes forces policières sont mobilisées pour protéger les célébrations à Kiev. Des organes de presse favorables au président accusent les communistes de vouloir “semer le désordre”.

Nicolas Maury PCF Istres

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 09:51
Croissance . Un rapport rédigé par l’ancien conseiller de François Mitterrand, vise à donner les pleins pouvoirs aux grands distributeurs.

La Commission pour la libéralisation de la croissance (CLCF) présidée par Jacques Attali a produit un rapport d’étape entièrement tourné vers plus de dérégulation et de libéralisation économique. Seule une concurrence commerciale plus vive serait susceptible de rendre du pouvoir d’achat aux ménages, via la baisse des prix dans la grande distribution. Pour commencer, la Commission propose d’en finir avec le principe de précaution inscrit dans la Constitution en 2005, ce bout de texte étant une reprise de l’article 5 de la charte de l’environnement de 2004. Aux yeux de membres de la commission, le principe peut se révéler comme un frein à la croissance. Il reste que sa demande de retrait intervient en plein débat sur le Grenelle de l’environnement !

« sécuriser les expulsions »

Concernant le logement, l’idée de récupérer du foncier pour construire des logements sociaux en expropriant des terrains sur des collectivités locales, qui ne remplissent pas les objectifs prévus par loi, peut paraître séduisante. Mais gageons que les édiles locaux adversaires du logement social ont encore plus d’un tour dans leur sac pour y échapper. Pour le reste, la Commission Attali suggère de « sécuriser les expulsions », la sécurisation ne concernant pas le locataire expulsable mais le propriétaire qui souhaite récupérer son bien. Outre la volonté de réduire le nombre des organismes HLM pour, paraît-il, accroître leur efficacité, la commission souhaite aussi créer des produits financiers nouveaux pour faciliter l’accession à la propriété pour les ménages modestes. Est également lancée l’idée de dix villes nouvelles de 50 000 habitants en moyenne.

« diminution de 2 à 4 % de l’indice des prix »

Le clou du rapport Attali concerne le commerce. Les auteurs ont pris pour argent comptant la volonté exprimée par des hommes comme Michel-Édouard Leclerc, patron des magasins du même nom, José-Luis Duran, président du directoire du groupe Carrefour, la famille Mulliez, propriétaire du groupe Auchan, dont l’un des membres dit au Figaro : « Nous sommes là pour contenir les prix, mais nous avons déjà beaucoup pris sur nos marges. » Les auteurs du rapport préconisent d’en finir avec ce qui subsiste des lois Royer, Raffarin et Galland qui avaient été votées en leur temps pour restreindre l’expansion et les pratiques de voyous des grands distributeurs, lesquels les ont toujours contournées par différentes astuces. Selon Jacques Attali et son équipe, donner les pleins pouvoirs aux grands distributeurs dans la négociation avec leurs fournisseurs permettrait une « diminution de 2 à 4 % de l’indice des prix à la consommation et une augmentation de plusieurs centaines de milliers d’emplois ».

On peut se demander sur quelle expertise s’appuie une telle affirmation quand nous assistons à une flambée des matières premières agricoles et que des calculs sérieux nous montrent qu’il en résulte une augmentation du prix de revient de 8 % pour un kilo de viande de porc et de 15 % pour un kilo d’emmenthal. Faut-il aussi rappeler que, depuis des années, le kilo de pommes vendu aussi bien chez Leclerc, Carrefour que Auchan coûte toujours au client 5 à 6 fois plus cher que le prix payé au producteur au bout du champ ?

Gérard Le Puill, "L'Humanité" du 12 octobre 2007

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 17:24
Savez-vous que des sommes importantes sont mises à disposition de nos députés, sommes pouvant être distribuées à des collectivités locales ou a des associations suivant le bon vouloir du député de la circonscription ? Celà s'appelle officiellement la "réserve parlementaire". On en parle très peu.
 
Savez-vous que le Président de l'Assemblée Nationale dispose, dans ce cadre, de sommes très considérables, bien plus considérables encore que celles attribuées à nos députés ?
 
Je n'ai pu réussir à trouver de chiffres précis car tout celà reste très secret. J'ai réussi à savoir que, très recemment ,notre ancien député avait octroyé entre autres,  rien que dans le canton de Saint André, là 70 000 € pour la rénovation d'une mairie, là 10 000 € pour un aménagement de voirie... Il avait aussi promis quelques 130 000 € pour la première tranche de travaux sur une église.lemaire.jpg
 
Las, ayant accédé à d'autres responsabilités, cette dernière promesse n'a pu être honorée, laissant la commune devant un large trou budgétaire ! Et son successeur, simple député, n'a pas les mêmes moyens  pour octroyer de telles sommes.
 
La droite locale d'ailleurs se lamente ! La succession de Debré est difficile, le nouveau député n'a pas accès aux mêmes financements .. pour quoi faire ? pour acheter les électeurs ?
 
Trouvez-vous ce système juste?
 
Est-ce normal que de l'argent public soit ainsi distribué à la tête du client ?
 
Il existe des systèmes d'aides aux collectivités locales très strictes, très encadrés et c'est normal. Mais cette façon là d'acheter les électeurs me choque profondément. Qu'en pensez-vous ?
 
Andrée OGER
Maire honoraire de Croth
Vice Présidente du Conseil Général de l'Eure
Repost 0
Published by Andrée Oger - dans Autour du canton
commenter cet article
13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 17:45

Une majorité de salariés du public, d’ouvriers et des personnes aux bas revenus pour la grève du 18 octobre.

Bien plus qu’une simple correction, une enquête de BVA pour le baromètre économique des Échos « semble annoncer la fin de l’état de grâce », selon l’institut de sondages lui-même. La popularité de la politique économique du gouvernement a chuté de 7 points en un mois avec 50 % de satisfaits. Ce que les sondeurs appellent l’indice global de satisfaction (jugements favorables moins jugements défavorables) sur la politique économique a chuté de 13 points en un mois et de 33 points depuis mai. Il est en baisse dans toutes les catégories de la population, surtout celles où le soutien à Nicolas Sarkozy était le plus fort (plus de 50 ans). La popularité de cette politique reste très corrélée au niveau des revenus. Il y a 44 % de satisfaits chez les plus pauvres et 53 % chez les plus riches.

Le mouvement social du 18 octobre est jugé « injustifié » par une majorité de Français (53 % contre 43 %), selon cette enquête. L’institut note cependant que les salariés du public à 51 %, les ouvriers à 50 % et les plus bas revenus à 55 % soutiennent majoritairement le mouvement. Il y voit la reprise d’un phénomène de « grève par substitution ».

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 18:36

Le journal Le Monde a révélé que le ministère de l’Intérieur s’apprête à utiliser des drones pour surveiller « banlieues et manifestations ».Drone.jpg

Cette nouvelle provocation est directement ciblée. Pour preuve, toutes les expérimentations ont eu lieu en Seine-Saint-Denis dans des quartiers « dits sensibles ». L’application à la police de technique militaire est extrêmement choquante et absolument inadaptée.

Le gouvernement espère ainsi placer certains quartiers sous haute surveillance au détriment du respect de la dignité le plus élémentaire. C’est une véritable provocation qui a un objectif clair : créer un climat d’insécurité pour faire oublier la situation actuelle du gouvernement.

Alors que Nicolas Sarkozy, lorsqu’il était Ministre de l’Intérieur, avait accumulé les échecs, Mme Alliot-Marie poursuit sur la même voie à quelques mois des élections municipales. Cette décision stigmatise des hommes et des femmes sans aucune autre raison que leur lieu de travail ou de résidence. C’est insupportable.

Le droit à la tranquilité, ce n’est pas un jeu ni une série télévisée. Cela passe par une politique responsable qui intégre la prévention et les missions de proximité. La mise en scène à laquelle se livre le gouvernement est une dérive extrêmement dangereuse et nauséabonde.

Parti communiste français

Paris, le 11 octobre 2007

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 11:36
Hausse des prix alimentaires en Europe (cf "LE SOIR" quotidien belge, vendredi 12.10.2007, 10:47). Les pays européens sont confrontés à une hausse quasi-générale des prix alimentaires, du fait de l’augmentation des tarifs des matières premières agricoles. En Allemagne, le prix du jus de pommes, très consommé dans ce pays, a explosé après de mauvaises récoltes. En République tchèque, les consommateurs ont tendance à remplacer le beurre, dont le prix a progressé de 30 % depuis le mois de juin, par la margarine meilleur marché. En Espagne, le prix du pain a progressé de 8,1 % en un an, celui du lait de 11,1 %, celui de la viande de volaille de 11,3 %, et celui des fruits et légumes frais de 7,3 %. En Italie, le prix du pain a augmenté en septembre de 7,3 % sur un an et celui des pâtes de 4,5 % sur un an.

Mais en France ..... l’INSEE nous annonce des taux pile poil !!!

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 15:36
Île-de-France . Plusieurs collectifs d’associations dénoncent l’omission du transport aérien dans le grand raout du président. L’avion est pourtant un grand pollueur.

Le transport aérien est-il le sujet tabou du Grenelle de l’environnement ? C’est l’opinion d’un collectif d’associations de riverains de l’aéroport Charles-de-Gaulle de Roissy, de professionnels de la santé, d’écologistes et de citoyens qui ont participé aux groupes de travail préparatoires et en sont ressortis très déçus. Pascal Machuron, le président de l’Advocnar (Association de défense contre les nuisances aériennes), a estimé « scandaleux » le fait que la pollution engendrée par le trafic aérien n’ait pas été prise en compte : « Si rien n’est fait pour freiner la tendance actuelle de son développement, on court à la catastrophe », a-t-il déclaré. Les associations de Roissy-Charles-de-Gaulle-Le Bourget ont donc déposé une contribution au Grenelle de l’environnement. La croissance de Roissy-CDG est en effet encouragée par les pouvoirs publics, Aéroports de Paris et les compagnies aériennes, Air France en premier. Selon les collectifs, si l’Île-de-France est en train de gagner la course effrénée avec les grandes régions européennes, c’est parce qu’un des atouts « est indéniablement le moindre cas fait en France aux populations victimes de nuisances ».

Le Dr Jean-Pierre Enjalbert, responsable du Collectif santé contre les nuisances aériennes (CSNA), dénonce la relative indifférence des responsables face aux conséquences sanitaires d’un trafic aérien en perpétuelle croissance, en particulier la nuit. Le bruit qui engendre stress, hypertension ainsi que la pollution atmosphérique, responsable, selon toutes les études (essentiellement étrangères), de nombreuses affections des enfants et des personnes fragiles, sont équivalents aux troubles connus près des routes à grande circulation. Les émissions de Roissy-CDG sont supérieures de 30 % à celles du boulevard périphérique, selon une étude récente d’Airparif, une des premières réalisées en Île-de-France. Les émissions de CO2 des avions pourraient tripler d’ici à 2015 alors que le transport aérien échappe à toute contrainte : il est exclu du protocole de Kyoto pour plusieurs années, il bénéficie d’une détaxation du kérosène et de taxes réduites, de 5,5 %, sur les billets d’avion. Les responsables des associations sont également unanimes à dénoncer la concentration du trafic nocturne à Roissy-CDG, qui occupe la première place en Europe.

Les associations proposent le « desserrement » de Roissy-CDG (utilisation des aéroports de province pour éviter les correspondances inutiles à Paris, valorisation des TGV au lieu de l’avion…), une augmentation de l’emport des avions, la suppression des vols de nuit, le transfert du fret à Vatry (Marne)… « Nous ne faisons pas de procès d’intention sur le Grenelle de l’environnement, mais nous disons attention : s’il n’en sort pas de mesures concrètes, nous serons les premiers à crier au Munich de l’environnement », a conclu le Dr Jean-Pierre Enjalbert.

Jacques Moran, "L'Humanité" du mercredi 10 octobre 2007

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 15:36
Une note du ministère de la Défense rappelle à l’ordre les gendarmes, leur demande d’intensifier les arrestations de sans-papiers et fait de la chasse aux immigrés leur priorité.

Le général d’armée Guy Parayre est directeur général de la gendarmerie nationale au ministère de la Défense. Le 4 septembre dernier, il adressait au préfet de police de Paris et aux préfets de métropole une note dont l’objet était la « lutte contre l’immigration irrégulière ». Visiblement, les gendarmes ne sont pas assez motivés à courir après les personnes sans titre de séjour, puisque le général dénonce « de grandes disparités entre les régions et les groupements ». Certains ont même des résultats en dessous de ceux de 2006. Situation inacceptable, quand on connaît la culture du chiffre des expulsions et des arrestations fixé par le ministre de l’Immigration.

Que vient faire ici ce chef des armées ? Nicolas Sarkozy, en ministre de l’Intérieur, avait obtenu que soient regroupées sous sa houlette toutes les « forces de l’ordre » concernées par la chasse aux étrangers sans titre. Les gendarmes se trouvaient donc sous les ordres du ministre de l’Intérieur. Devenu président, il a créé le ministère de l’Immigration (…) qui a pour mission cette chasse et pour moyens les effectifs de la police et de l’armée, via la gendarmerie. C’est aussi simple que cela. L’Intérieur et la Défense, sur ce sujet, sont aux ordres de Brice Hortefeux.

Le général Parayre, le petit doigt sur la couture du pantalon, applique. Après la leçon aux préfets délivrée par Brice Hortefeux, le mois dernier, le général bat le rappel. Mais il en rajoute. Nous ne savions pas encore que « la lutte contre l’immigration irrégulière sous tous ses aspects » était « érigée en priorité nationale ». Nous avions le cancer, la maladie d’Alzheimer, les accidents sur les routes… maintenant, nous avons la chasse de personnes qui n’aspirent qu’à vivre, enfin, en paix. Pour mener sa guerre, le général va même réquisitionner les réservistes et les retraités et faire rechercher les informations auprès de tous les services compétents, jusqu’aux travailleurs sociaux.

Une course à la délation, un climat de terreur, qui rappelle d’autres époques sinistres de notre histoire.

Émilie Rive, "L'Humanité" du mercredi 10 octobre 2007

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 15:36

Retraites : Les médias ne disent rien des militaires.

Ils sont 513000 et se partagent 8.2 milliards d’euros.

A comparer aux autres régimes speciaux (1.1 millions de pensionnés pour seulement 5 milliards !)

LES MILITAIRES :armee-de-terre.jpg

Retraite au bout de 15 ans seulement, pension touchée immédiatement, et CUMULABLE - avec un autre emploi, pas de problème de chomage ( passerelle fournie vers d’autre ministères). [b]

soldat de base 619 euros + 300 euros s’il a fait du terrain.
adjudant : de 850 à 1200 euros.

au bout de 15 ans seulement ![/b]

Pour les gradés, c’est [b]3000 euros pour un colonel, 4000 euros pour un général, au bout de 25 ans seulement. [/b] Et beaucoup plus pour tous (de 50 à 200 euros par jour, si le militaire a fait de "l’operationnel")

Quant aux salariés, ce sera, si nous nous laissons faire, .... [b]41, 42, 45 ans , avec une pension de misère ?[/b]

Source canard enchainé 10/10/2007

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 11:22

Et pendant que Hirsch et Amara se débattent dans leurs contradictions, il y en a un qui assume pleinement son virage à droite : Bernard Kouchner ! Mieux, il s'épanouit !

Il a belle gueule notre "french doctor" ! D'accord, la casse du système de santé français et les centres d'accueil fermés aux sans-papiers ne concernent plus notre médecin internationaliste ! Désormais, le voilà porte-parole international de la révolution conservatrice française ! Loin de s'aligner sur le "grand-frère" américain, il défend une ligne plus dynamique, prompt à pousser à la guerre contre les régimes ennemis !
C'est son côté "Che Guevara" de droite : comme le leader argentino-cubain, il est de formation médicale, il a exercé dans des pays où il a rencontré la misère et il a mené une révolution au pouvoir (socialiste pour Guevara, conservatrice pour Kouchner) ; enfin, comme Che Guevara, Kouchner veut exporter sa révolution à travers le monde, à commencer par l'Iran.

Notre champion de l'humanitaire sélectif n'est pas près de s'inquiéter de la misère sociale qui s'installe dans nos pays occidentaux et des manquements à la démocratie chez nos "pays frères". C'est une coutume chez les bourgeois : l'humanitaire doit servir à valoriser notre modèle de société auprès des peuples plus primitifs ! On appelait ça le colonialisme au XIXème siècle.

Reste à savoir si les peuples concernés ont à y gagner ? Pas sûr que russes, serbes ou irakiens se souviennent avec nostalgie des appels à la révolte de nos démocrates de salon.

Repost 0
Published by Andrée Oger - dans En France
commenter cet article