A côté de la nouvelle structure, l’ancien bâtiment accueille toujours des activités et surtout le centre de loisirs. Ce centre de loisirs se retrouve donc enfermé dans un chantier de démolition et un mur de grilles. Lieu particulièrement épanouissant pour les enfants.... Sérieusement cet accueil répond-il à la législation en vigueur ?

Plus grave encore, cette épée de Damoclès, que représentent ces énormes poids de plusieurs centaines de kilos, permettant d’équilibrer la flèche de la grue alimentant le chantier, au dessus de la tête des enfants.
Que dire également, du sentiment de gaspillage de l’argent public que ressentent les habitants en voyant cette Mairie annexe dont la construction date d’un peu plus de 10 ans, vide.

D’ailleurs, l’objet de la délibération est bien le déclassement du bâtiment sur la parcelle XA 78, permettant ainsi sa démolition. Pour terminer ces quelques mots, permettez-nous de rééditer nos propositions. Que la future Mairie annexe soit un accueil multiservices, avec une véritable bibliothèque dans un quartier où les établissements de formation sont nombreux et de haut niveau (IUFM, ISFI, Sapeurs Pompiers). Enfin, pourquoi ne pas négocier avec la Poste une véritable agence postale qui pourrait également trouver sa place dans cet espace. Oui, de tels services publics sont indispensables dans un quartier où vivent plus de 6 000 personnes, sans compter les habitants du plateau nord.

Merci de votre attention.