Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 17:22

ls étaient 22 à être au deuxième tour, plus 2 membres du Parti communiste réunionnais et 3 apparentés. Sur les 22 candidats présentés par le PCF, on compte 15 élu-e-s (dont 3 femmes). On constate les ré-élections d’un membre du PCR et 2 apparentés, poussant le nombre de députés en vue de la constitution d’un groupe à 18 !

Il est indispensable de reconnaitre et de donner une voix à ces élus à l’assemblée nationale. Pour le respect du pluralisme et de la démocratie, il est faut qu’un groupe des élus communistes et républicains soit reconnu.

Sommaire LES CANDIDATS COMMUNISTES

13 - BOUCHES DU RHONE

- 10ème circonscription -> Les résultats

Roger MEI -> informations

2ème tour : 42,8%
1er tour : 17,9%

- 13ème circonscription -> Les résultats

Michel VAXES : ELU - -> Informations

2ème tour : 56%
1er tour : 30,47%

18 - CHER

- 2ème circonscription -> Les résultats

Jean-Claude SANDRIER : ELU - -> Informations

2ème tour : 57,4%
1er tour : 31,2%

30 - GARD

- 4ème circonscription -> Les résultats

Patrick MALAVIEILLE - -> Informations

2ème tour : 46,9
1er tour : 21,66%

34 - HERAULT

- 7ème circonscription -> Les résultats

François LIBERTI - -> Informations

2ème tour : 47,3%
1er tour : 24,38%

59 - NORD

- 16ème circonscription -> Les résultats

Jean-Jacques CANDELIER : ELU - -> Informations

2ème tour : 66,1%
1er tour : 32,91%

- 20ème circonscription -> Les résultats

Alain BOCQUET : ELU - -> Informations

2ème tour : 69,2%
1er tour : 46,49%

60 - OISE

- 6ème circonscription -> Les résultats

Patrice CARVALHO - -> Informations

2ème tour : 46%
1er tour : 21,32%

63 - PUY DE DOME

- 5ème circonscription -> Les résultats

André CHASSAIGNE : ELU - -> Informations

2ème tour : 65,9
1er tour : 43,76%

66 - PYRENEES ORIENTALES

- 1ère circonscription -> Les résultats

Jean VILA - -> Informations

2ème tour : 43,2%
1er tour : 16,44%

69 - RHONE

- 14ème circonscription -> Les résultats

André GERIN : ELU - -> Informations

2ème tour : 53,8%
1er tour : 22,49%

76 - SEINE MARITIME

- 6ème circonscription -> Les résultats

Jean-Paul LECOQ : ELU - -> Informations

2ème tour : 51,1%
1er tour : 16,74%

- 8ème circonscription -> Les résultats

Daniel PAUL : ELU - -> Informations

2ème tour : 57,4%
1er tour : 25,19%

92 - HAUTS DE SEINE

- 1ère circonscription -> Les résultats

Roland MUZEAU : ELU - -> Informations

2ème tour : 63,5%
1er tour : 26,75%

- 4ème circonscription -> Les résultats

Jacqueline FRAYSSE : ELUE - -> Informations

2ème tour : 54,4%
1er tour : 25,54%

- 11ème circonscription -> Les résultats

Marie-Hélène AMIABLE : ELUE - -> Informations

2ème tour : 58,6%
1er tour : 27,4%

93 - SEINE SAINT DENIS

- 2ème circonscription -> Les résultats

Patrick BRAOUEZEC : ELU - -> Informations

2ème tour : 65%
1er tour : 32,72%

- 4ème circonscription -> Les résultats

Marie-George BUFFET : ELUE - -> Informations

2ème tour : 56%
1er tour : 32,26%

- 5ème circonscription -> Les résultats

Abdel SADI - -> Informations

2ème tour : 40,2%
1er tour : 20,28%

- 11ème circonscription -> Les résultats

François ASENSI : ELU - -> Informations

2ème tour : 56,7%
1er tour : 33,06%

94 - VAL DE MARNE

- 5ème circonscription -> Les résultats

Dominique ADENOT - -> Informations

2ème tour : 44,4%
1er tour : 16,5%

- 10ème circonscription -> Les résultats

Pierre GOSNAT : ELU - -> Informations

2ème tour : 64,7%
1er tour : 28,93%

(voir aussi les résultats des députés sortants et l’évolution par rapport à 2002 sur www.elunet.org )

Sommaire Parti commusite réunionnais

- 2ème circonscription -> Les résultats

Huguette BELLO : ELUE - -> Informations

2ème tour : 59,6%
1er tour : 46,67%

- 3ème circonscription -> Les résultats

Paul VERGES - -> Informations

2ème tour : 37,6%
1er tour : 20,8%

Sommaire APPARENTE-E-S

02 - AISNE

- 4ème circonscription -> Les résultats

Jacques DESALLANGRE : ELU - -> Informations

2ème tour : 54,6%
1er tour : 26,17%

93 - SEINE SAINT DENIS

- 7ème circonscription -> Les résultats

Jean-Pierre BRARD : ELU - -> Informations

2ème tour : 100%
1er tour : 28,53

971 - GUADELOUPE

- 2ème circonscription -> Les résultats

Ernest MOUTOUSSAMY - -> Informations

2ème tour : 45,13%
1er tour : 33,49%

PS : il faut ajouter Maxime GREMETZ, réélu dans la Somme, qui, bien que présenté sans étiquette, devrait rejoindre le groupe communiste.

Repost 0
Published by Andrée Oger - dans En France
commenter cet article
14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 17:04

Ils sont 22 à être au deuxième tour, plus 2 membres du Parti communiste réunionnais et 3 apparentés. Les situations sont évidement à prendre au cas par cas, mais le maintient d’un groupe à l’assemblée nationale reste un objectif et une réalité crédible.

Il reste quelques jours pour faire gagner ces candidats, quelques jours pour élire un maximum de députés communistes à l’assemblée nationale, quelques jours pour mettre en place une véritable résistance à la politique que la droite veut.

Quelques jours pour que notre démocratie continue à vivre dans le pluralisme et la recherche de réelles avancées sociales pour le pays.

Alors, votez et faites voter pour ces candidats !


Sommaire LES CANDIDATS COMMUNISTES

13 - BOUCHES DU RHONE

- 10ème circonscription -> Les résultats

Roger MEI - 17,9% -> informations

- 13ème circonscription -> Les résultats

Michel VAXES - 30,47% -> Informations

18 - CHER

- 2ème circonscription -> Les résultats

Jean-Claude SANDRIER - 31,2% -> Informations

30 - GARD

- 4ème circonscription -> Les résultats

Patrick MALAVIEILLE - 21,66%-> Informations

34 - HERAULT

- 7ème circonscription -> Les résultats

François LIBERTI - 24,38% -> Informations

59 - NORD

- 16ème circonscription -> Les résultats

Jean-Jacques CANDELIER - 32,91% -> Informations

- 20ème circonscription -> Les résultats

Alain BOCQUET - 46,49% -> Informations

60 - OISE

- 6ème circonscription -> Les résultats

Patrice CARVALHO - 21,32% -> Informations

63 - PUY DE DOME

- 5ème circonscription -> Les résultats

André CHASSAIGNE - 43,76% -> Informations

66 - PYRENEES ORIENTALES

- 1ère circonscription -> Les résultats

Jean VILA - 16,44% -> Informations

69 - RHONE

- 14ème circonscription -> Les résultats

André GERIN - 22,49% -> Informations

76 - SEINE MARITIME

- 6ème circonscription -> Les résultats

Jean-Paul LECOQ - 16,74% -> Informations

- 8ème circonscription -> Les résultats

Daniel PAUL - 25,19% -> Informations

92 - HAUTS DE SEINE

- 1ère circonscription -> Les résultats

Roland MUZEAU - 26,75% -> Informations

- 4ème circonscription -> Les résultats

Jacqueline FRAYSSE - 25,54% -> Informations

- 11ème circonscription -> Les résultats

Marie-Hélène AMIABLE - 27,4% -> Informations

93 - SEINE SAINT DENIS

- 2ème circonscription -> Les résultats

Patrick BRAOUEZEC - 32,72% -> Informations

- 4ème circonscription -> Les résultats

Marie-George BUFFET - 32,26% -> Informations

- 5ème circonscription -> Les résultats

Abdel SADI - 20,28% -> Informations

- 11ème circonscription -> Les résultats

François ASENSI - 33,06% -> Informations

94 - VAL DE MARNE

- 5ème circonscription -> Les résultats

Dominique ADENOT - 16,5% -> Informations

- 10ème circonscription -> Les résultats

Pierre GOSNAT - 28,93% -> Informations

(voir aussi les résultats des députés sortants et l’évolution par rapport à 2002 sur www.elunet.org )

Sommaire Parti commusite réunionnais

- 2ème circonscription -> Les résultats

Huguette BELLO - 46,67% -> Informations

- 3ème circonscription -> Les résultats

Paul VERGES - 20,8% -> Informations

Sommaire APPARENTE-E-S

02 - AISNE

- 4ème circonscription -> Les résultats

Jacques DESALLANGRE - 26,17% -> Informations

93 - SEINE SAINT DENIS

- 7ème circonscription -> Les résultats

Jean-Pierre BRARD - 28,53 -> Informations

971 - GUADELOUPE

- 2ème circonscription -> Les résultats

Ernest MOUTOUSSAMY - 33,49% -> Informations

Repost 0
Published by Andrée Oger - dans En France
commenter cet article
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 20:34

Comme Jean-Louis Borloo en a fait l’aveu, le gouvernement prépare une augmentation de la TVA, l’impôt le plus injuste qui frappe aveuglement la dépense des familles populaires. Il s’agirait ainsi de financer une nouvelle réduction massive des cotisations sociales patronales, s’ajoutant aux 23,6 milliards d’euros déjà accordés en 2006.

Cette "TVA sociale" permettrait d’abaisser encore plus le "coût salarial de l’emploi" tout en accroissant le prélèvement fiscal sur les travailleurs et leurs familles, via leur consommation de produits et de services. Cette fiscalisation accrue du financement de la protection sociale déresponsabiliserait encore plus les entreprises au plan social.

Elle se traduirait, finalement, par un nouvel abaissement de la rémunération de la force de travail, soulignant le caractère démagogique et mensonger de la promesse de Sarkozy de promouvoir la "valeur travail". En réalité, cela ne ferait qu’accroître la part des profits dans les richesses produites, leurs placements sur les marchés financiers et immobiliers, leur évasion sous forme d’exportations de capitaux.

L’emploi et la croissance en pâtiraient. Les baisses de cotisations sociales patronales accroîtraient la mise en concurrence des salariés, la pression à la baisse des salaires, la précarisation généralisée et l’insuffisance des qualifications. La hausse de la TVA, répercutée dans des hausses de prix par les entreprises, accentuerait le freinage de la consommation populaire.

L’élection du plus grand nombre de députés communistes serait le meilleur moyen de dire « non » à cette opération antisociale, tout en faisant valoir l’exigence d’en finir avec les baisses de « charges sociales » pour aller vers une mobilisation du crédit bancaire favorable à l’emploi, aux salaires et à l’activité des entreprises : l’argent public consacré aux exonérations de cotisations sociales patronales pourrait être basculé dans un Fonds national servant à baisser d’autant plus le taux d’intérêt du crédit pour les investissements des entreprises qu’ils programmeraient plus d’emplois et de formations.

Parti communiste français

Paris, le 12 juin 2007

Repost 0
Published by Andrée Oger - dans En France
commenter cet article
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 18:46
Nous remercions vivement les électeurs et les électrices qui ont voté pour nous dans un contexte plutôt  difficile. Nous avons été très touchés par l'accueil chaleureux que nous avons reçu partout. Nous avons été particulièrement sensibles au climat très sympathique régnant lors de la réunion publique de Saint André qui a réuni plus de 100 personnes manifestement très interessées par le débat.
 
Nous sommes inquiets pour l'avenir: Les mesures annoncées par le nouveau gouvernement vont favoriser les plus riches et pénaliser les plus modestes. Nous resterons donc vigilants et seront prêts à intervenir en accord avec la population dans toutes les luttes à venir.
 
Merci mille fois à tous et à toutes et plus spécialement aux habitants du Canton de Saint André qui nous ont fait plus massivement confiance que jamais dans une élection de ce genre !
Repost 0
Published by Andrée Oger - dans En France
commenter cet article
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 22:56
Avec un résultat national de 4,4% au premier tour des élections législatives, réunissant 1’115’678 voix, le Parti communiste français se situe à un niveau quasiment égal aux élections législatives de 2002, qui avait alors permis la formation d’un groupe parlementaire. Cet objectif reste aujourd’hui non seulement possible, mais parfaitement réalisable. 28 candidates et candidats présentés ou soutenus par le Parti communiste français sont en lice pour le second tour des élections législatives.

Les médias ainsi que les sondeurs annonçaient depuis plusieurs semaines une chambre bleu horizon. Il s’agit en réalité d’un bleu sombre, l’UMP ayant élargit son électorat à celui de l’extrême droite, et en particulier à celui du Front national. C’est une situation politique nouvelle, où loin de combattre les thèses de l’extrême droite, la droite les a intégré pour les faire rentrer dans les rangs de la majorité au sein même de l’hémicycle.

Alors que chacun s’est félicité de la très forte participation à l’élection présidentielle, l’abstention record pour ce premier tour des élections législatives doit tout autant nous alerter. Les conditions du débat dans les médias ces dernières semaines s’avèrent problématiques, mais aussi la faculté des forces politiques à construire au-delà de l’élection présidentielle.

Dans ces conditions, l’enjeu de la bataille politique à l’Assemblée nationale s’avère décisif. La présence d’un nombre important de députés de gauche, et parmi eux, de députés présentés ou soutenus par le Parti communiste français, est absolument nécessaire. Le Parti communiste aborde ce second tour avec une combativité et une détermination sans faille, bien décidé à faire élire le maximum de députés de gauche pour représenter à l’Assemblée nationale l’espérance démocratique et sociale qui caractérise aujourd’hui des millions d’hommes et de femmes.

Parti communiste français

Paris, le 11 juin 2007.

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 17:46
Incroyables images diffusées actuellement sur le site Dailymotion.

Notre Grand petit chef, se présentant devant la presse internationale, complètement bourré.

Les images auraient été filmées après la rencontre entre Sarkozy et Poutine.

Notre chef, nous avait prévenu qu’il aurait une discussion franche avec le maitre de la Russie, mais de là à imaginer qu’elle s’était déroulée autour d’une bouteille de vodka...

En tout cas, on peut dire que la France sort grandie du sommet du G8.

Notre Président a réussi sa première cuite.



De : Yvan
samedi 9 juin 2007
Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 17:39

Au soir du premier tour des législatives, Marie-George Buffet invite les électeurs de gauche à se mobiliser pour le second, rappelant que le Parti communiste n’est pas mort.

"Allons-y, mobilisons-nous, il nous reste encore quelques jours pour faire un beau vote", a déclaré sur TF1 la secrétaire nationale du Parti communiste.

Selon les estimations de l’institut TNS/Sofres, le PCF aurait entre six et 12 députés dans la nouvelle assemblée.

"La dernière fois, on nous prédisait entre 10 à 12 députés et on a fini à 21", a fait remarquer Marie-George Buffet.
"Les premiers résultats de cette élection (...) me donnent à penser que nous serons bien au-delà de ces chiffres pour les députés".

"Le Parti communiste n’est pas mort et il va être dans la bataille à gauche pour faire en sorte que la gauche soit bien présente à l’Assemblée nationale", a-t-elle ajouté. Reuters


La secrétaire nationale du Parti communiste Marie-George Buffet a lancé dimanche soir un appel à la mobilisation pour qu’il y ait "une véritable opposition" à l’Assemblée nationale.

"Il nous reste une semaine pour que tous ces hommes, ces femmes, ces jeunes qui ne sont pas venus voter au premier tour des législatives, mais qui étaient présents lors des présidentielles, se mobilisent pour le second tour de l’élection", a-t-elle plaidé sur TF1.

"Il est important qu’on ait le maximum de députés de gauche à l’Assemblée nationale, et parmi ces députés bien sûr, qu’il y ait de nombreux députés communistes", a poursuivi l’ancienne candidate communiste à l’élection présidentielle.

"Il faut qu’on puisse avoir une véritable opposition à l’Assemblée nationale, une opposition non seulement pour bloquer les nouvelles lois du gouvernement Sarkozy, mais aussi une opposition pour présenter des solutions alternatives, pour défendre un autre projet pour la France". AP

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 17:06

La victoire écrasante de l’UMP annoncée à corps et à cris peut être évitée et elle doit l’être car elle signifierait que Nicolas Sarkozy disposerait d’une assemblée à sa main pour mettre en oeuvre, à marche forcée, les décisions conformes aux attentes du Medef, les orientations puisées dans l’arsenal de l’extrême droite contre les populations migrantes, et au plan international, l’allégeance à George Bush et de nouvelles dispositions en faveur de l’ultra libéralisme en Europe.

Pour empêcher que ne survienne cet avenir catastrophe pour les droits sociaux, les droits humains, la dignité de notre pays dans le monde la première condition, c’est de ne pas baisser les bras et de se mobiliser dans les urnes le 10 juin prochain. Le 10 juin, ce sera possible en votant massivement pour les candidat-e-s communistes et antilibéraux partout en France et en renouvelant votre confiance aux député-e-s communistes et apparentés qui se représentent à vos suffrages.

Votez et faites voter Andrée OGER le 10 juin !

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article
7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 17:05

A quelques jours du premier tour des élections législatives, rien n’est joué. Près d’un électeur sur trois n’a pas encore fait son choix, ce sont donc les hommes et les femmes de gauche, toutes celles et ceux qui ne résignent pas à ce que la droite ait les pleins pouvoirs, qui ont en main les clés du scrutin.

Malgré les prévisions catastrophiques des sondages, largement relayées par les médias, la mobilisation de tous les hommes et femmes de gauche peut permettre, partout en France, l’élection de nombreux députés communistes et donc de nombreux députés de gauche.

En résistant sur le terrain, en gagnant partout où c’est possible face à la droite, la gauche pourra plus facilement résister aux projets de la droite, comme la création d’une franchise sur le remboursement de tous les soins médicaux. Elle pourra également porter l’ambition d’une gauche sans concession, capable d’apporter des réponses fortes pour contrer les projets de la droite.

Dès ces élections législatives, en allant voter, les électrices et électeurs de gauche peuvent envoyer un double message : d’abord, ne pas donner tous les pouvoirs à la droite. Ensuite, dire clairement que la gauche qu’ils attendent se démarque bien de la politique de la droite et du centre et n’ait pas d’autre priorité, pour ces cinq prochaines années, que de défendre efficacement les salariés, les jeunes et les retraités.

C’est la résolution à combattre cette droite arrogante et décomplexée qui doit mobiliser, la gauche, toute la gauche.

Marie-George Buffet, Secrétaire nationale du PCF

Paris, le 5 juin 2007.

De : Marie-George Buffet
jeudi 7 juin 2007
Repost 0
Published by Andrée Oger - dans En France
commenter cet article
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 22:31
Europe . À deux semaines du Conseil européen, Nicolas Sarkozy multiplie les rencontres bilatérales pour promouvoir son « traité simplifié ».

Après Merkel, Blair, Barroso, Prodi et Zapatero, le président de la République poursuit ses entretiens européens bilatéraux. Il recevait, hier, le premier ministre portugais, José Socrates, qui a exprimé, selon l’élysée, son accord sur la proposition de "traité simplifié" défendue par Nicolas Sarkozy. Dans les jours qui viennent, le chef de l’état devrait rencontrer ou contacter d’autres chefs d’état et de gouvernement, dont le premier ministre luxembourgeois, Jean Claude Juncker. Objectif : rallier un maximum de partenaires à la cause de ce traité européen allégé, à la veille du Conseil européen des 21 et 22 juin qui doit établir le mandat d’une conférence intergouvernementale chargée de donner une seconde vie au traité constitutionnel rejeté en 2005 par les électeurs français et néerlandais. Une offensive politique et diplomatique à laquelle le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, et le secrétaire d’État aux Affaires européennes, Jean Pierre Jouyet, prennent une part active. Le premier se rend, aujourd’hui, à Berlin, tandis que le second fait étape au Luxembourg.

Vendredi, à l’issue d’un entretien téléphonique entre Nicolas Sarkozy et le premier ministre néerlandais, Jan Peter Balkende, l’Élysée faisait état d’approches « convergentes ». La veille, à Madrid, le président français et le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, affichaient leur proximité, insistant sur la nécessité de parvenir au plus vite à un accord, pour une ratification du texte avant les élections européennes de 2009. Invité, dimanche, du Grand rendez-vous d’Europe 1, le président du Conseil italien, Romano Prodi, s’est lui aussi dit optimiste quant à l’issue du futur sommet européen, confiant que « l’Europe a attendu la France ».

La reprise de discussions sérieuses sur le devenir de la constitution européenne était, en effet, suspendue aux échéances françaises. Or, si des désaccords persistent sur certains points (extension du domaine de la majorité qualifiée, inclusion immédiate ou non de dispositions concernant les politiques communes, reprise de la charte des droits fondamentaux, etc.), la plupart des dirigeants européens et des promoteurs du projet de constitution jugent précieuse la garantie, donnée par Nicolas Sarkozy, de ne pas retourner aux urnes et de procéder à une ratification parlementaire.

Le projet de traité simplifié devrait donc, de fait, servir de base de négociation, et le terme de « constitution » pourrait, comme il le suggère, être abandonné pour désamorcer tout « risque » de nouveau référendum, au Royaume-Uni par exemple. Mais si la forme change, le fond, derrière l’argument de nécessaires « ajustements techniques », reste le même. Simplifié ou pas, le futur traité institutionnel reprendra la « substance » de la constitution européenne rejetée par les Français le 29 mai 2005 (voir notre édition du 24 mai).

Ce scénario destiné à clore définitivement la séquence politique ouverte par la victoire du « non » reçoit, en France aussi, l’assentiment de personnalités ayant défendu le « oui ». « On ne sera peut-être pas d’accord sur le mode de ratification, mais l’orientation vers un traité plus simple, plus limpide, plus compréhensible me convient », a déclaré François Bayrou. Jack Lang, de son côté, s’est félicité du refus de recourir à un nouveau référendum sur des sujets « si complexes, si techniques ». Pour Dominique Strauss-Kahn, en revanche, l’option défendue par Nicolas Sarkozy incarne une « mini-ambition » pour la construction européenne, qui ne peut satisfaire, selon lui, « ceux qui voudraient que l’Europe aille beaucoup plus loin ».

Rosa Moussaoui

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article