Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 10:41

"Nous Pouvons !". Le slogan des Indignés espagnols est devenu le nom d'un mouvement, Podemos, qui bouscule droite et social-démocratie en Espagne.

L'Espagne était appelée aux urnes ce dimanche. Les élections municipales s'accompagnaient du renouvellement de plusieurs parlements régionaux.

Ce qu'annonçaient les sondages s'est réalisé : la gauche radicale, représentée par Podemos, a connu une forte poussée, à la fois aux Municipales et aux Régionales. La droite au pouvoir, empêtrée dans ses politiques d'austérité et plusieurs scandales, connait une lourde défaite, tout comme un Parti socialiste qui continue de plonger.

Madrid, fief de la droite depuis 1991, voit l'alliance autour de Podemos et du Parti communiste talonner la droite (Parti populaire, PP) avec 20 élus contre 21 de droite. Derrière, le Parti socialiste (PSOE) s'effondre mais conserve 9 élus qui feront la différence.

A Barcelone, deuxième ville du pays, la droite nationaliste catalane (CiU), aux commandes depuis toujours, perd sa première place au profit dune alliance entre Podemos et la gauche communiste avec 11 élus contre 10 à la droite. Derrière, la gauche possède des réserves avec la gauche nationaliste républicaine (ERC, 5 élus), le Parti socialiste (4 élus) et la gauche marxiste (CUP, 3 élus) tandis que la droite nationaliste catalane aura du mal à faire alliance avec les indignés de droite (Ciutadans, 5 élus) et la droite fédéraliste (PP, 3 élus).

A Valence, l'alliance de gauche radicale Compromis talonne également la droite (9 élus contre 10), suivie des indignés de droite (Ciudadanos) et des socialistes. Les alliances risquent de faire chuter la droite sur cette autre grande ville.

Il en est de même à La Corogne, à Saragosse, à Séville (où c'est le PSOE qui pourrait rafler la mise).

Au niveau des régions autonomes, la droite connait un fort recul qui profite aux Indignés, essentiellement à Podemos.

Comme en Grèce, où c'est la parti de gauche radicale qui a renversé le bipartisme droite / social-démocratie, l'Espagne connait sa révolution citoyenne avec l'irruption des Indignés au travers, essentiellement, du mouvement populaire de gauche Podemos.

Si la gauche communiste, autour de Izquierda Unida (IU, Gauche Unie), connait localement des reculs, la somme des forces Podemos et IU, ainsi que des mouvements républicains de gauche (BNG en Galice, ERC en Catalogne) et des marxistes de CUP, montre que la gauche antisystème et républicaine est la grande gagnante de ces élections, confirmant les Européennes de 2014.

L'alternative existe en Europe. Elle s'incarne au travers de cet investissement citoyen au sein du mouvement social, syndical et associatif et de son incarnation politique, la gauche radicale.

En France, nous avons besoin aussi de cette alternative politique radicale, qui fasse tomber un bipartisme PS / UMP qui ne profite qu'au système financier et qui brise l'élan d'une extrême-droite dont le programme ne fera qu'aggraver les tensions sociales et raciales.

Il est temps que les militants de gauche, associatifs, syndicalistes, communistes, écologistes ou socialistes, s'unissent enfin pour mettre leurs idées en commun et faire renaître l'espoir d'un changement qui tourne le dos à trente ans de libéralisme et de soumission aux lois du marché et de la finance.

C'est cet esprit qui anime le PCF et qui s'exprime au travers d'une plateforme de propositions à discuter, "La France en Commun" qui sera bientôt proposée aux militants et simples citoyens qui veulent construire cette alternative.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires