Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 09:07

Avec 50 % d'abstention, moins d'un tiers des électeurs mobilisés risque de désigner plus de 3/4 des futurs députés : démocratie ?

Ce n'est pas la première fois que nous dénonçons les conséquences désastreuse de l'inversion du calendrier électoral décidé autrefois par Jacques Chirac et qui a fait passer les élections législatives tout juste après les élections présidentielles.

Avec une Constitution, celle de la 5ème République, qui donne un rôle prépondérant au Président de la République, cette inversion de calendrier à transformer les élections Législatives en vote de confirmation du vote présidentiel.

Plus de débat politique sur les programmes et les candidats : quatre semaines, c'est ridiculement court pour un sujet pourtant aussi important que l'élection de ses députés !

Avec des médias qui ont, dès les présidentielles, joués la carte Macron et démobilisés les électeurs, en leur présentant les élections Législatives comme jouées d'avance, beaucoup d'électeurs de Jean-Luc Mélenchon, mais aussi de Marine Le Pen ou François Fillon, n'ont pas trouvé nécessaire de se déplacer ce dimanche.

Avec moins de 50 % de participation, donc moins d'un électeur sur deux qui s'est déplacé, peut-on décemment continuer de parler de représentation démocratique du peuple français ?

Avec la règle qui veut que seuls peuvent se maintenir au second tour les candidats ayant obtenu 12,5 % des votes des électeurs inscrits, il fallait obtenir plus de 25 % des voix au premier tour pour être retenu.

En conséquence, avec à peine plus de 31 % des voix nationalement (1 électeur sur 3), la France en Marche risque de décrocher une majorité de plus de 75 % des députés dimanche dernier ! Là encore, peut-on parler de représentation démocratique du peuple français ?

Cette République est à bout de souffle. Le jeu de chamboule-tout électoral auquel nous avons assisté dimanche sonne plus comme un rejet d'une classe politique qui gère la France depuis plus de trente ans, avec les résultats désastreux que l'on sait, que comme un vote d'adhésion au programme non assumé du parti d'Emmanuel Macron.

Pour les communistes, le vote sonne aussi comme un avertissement.

Notre capacité à rassembler localement, comme sur la quatrième circonscription de l'Eure avec Arnaud Levitre (14,5 % des voix), ne cache pas notre incapacité à incarner une véritable alternative populaire ailleurs dans le Département comme en France.

Dimanche prochain, avec la barre de 12,5 % des électeurs inscrits pour passer le premier tour, nombre de candidats communistes et France Insoumise n'ont pu se qualifier pour le second tour des Législatives.

Là où des candidats PCF sont en capacité d'être élus (voir liste ci-dessous), comme dans 3 circonscriptions de Seine-Maritime, nous appelons chacun à mobiliser les électeurs qu'ils connaissent.

Ailleurs, hors candidats de la France Insoumise à soutenir, c'est déjà aux mobilisations sociales à venir qu'il faut réfléchir.

Pour sa part, le Parti communiste doit aussi réfléchir à son positionnement politique et à changer une stratégie politique vieille de 25 ans (Robert Hue) qui ne lui permet pas de redevenir une véritable force populaire alternative.

------------------------------------------------------------------------------

Les candidat-e-s soutenu-e-s par le Parti communiste français seront présents au second tour de l'élection législative dans l'Allier avec Jean-Paul Dufrègne, dans les Bouches-du-Rhône avec Pierre Dharréville, dans le Cher avec Nicolas Sansu, dans le Nord avec Alain Bruneel et Fabien Roussel, dans le Puy-de-Dôme avec André Chassaigne, en Seine-Maritime avec Hubert Wulfranc, Sébastien Jumel et Jean-Paul Lecoq, dans la Somme avec François Ruffin, en Haute-Vienne avec Pierre Allard, dans les Hauts-de-Seine avec Elsa Faucillon, Yasmine Boudjenah, en Seine-Saint-Denis avec Stéphane Peu, Marie-George Buffet et Clémentine Autain. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires