Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 09:53

+ 34 % pour les 40 patrons du CAC 40, + 31 % pour les 120 patrons des plus grosses entreprises côtées.

Fabuleuse année pour les profits et les salaires des grands patrons !

Les actionnaires et les hauts cadres des grandes entreprises se gavent comme s'il n'y avait pas de crise !... mais ? n'est-ce pas justement la justification de la crise ? Permettre aux très grandes richesses de se gaver toujours plus en faisant croire aux producteurs de richesses que sont les travailleurs qu'ils doivent se serrer la ceinture ?

En tout cas, la rémunération moyenne des dirigeants des grandes entreprises de l’indice boursier français CAC40 a fait un bond de 34% en 2010, à 4,11 millions d’euros, après trois années consécutives de baisse, a indiqué mardi le cabinet Proxinvest. Rassurez-vous, ils n'étaient pas à découvert en 2010 ! Seulement à un peu plus de 3 millions de revenus annuels !

Avant la crise, la moyenne observée était de 5,7 millions en 2006, précise l’agence d’analyse de gouvernance. Autant dire qu'il va falloir se serrer un peu plus la ceinture si on veut que ces quelques grosses fortunes reviennent à leur score de 2006 ! Préparez la monnaie !

Onze dirigeants français dépassent pour 2010 le plafond de Proxinvest de 240 Smics par an, soit actuellement 4,6 millions d’euros, avec en tête Jean-Paul Agon de L’Oréal (10,7 millions d’euros), le patron de LVMH Bernard Arnault (9,7 millions d’euros) et Carlos Ghosn (Renault: 9,7 millions d’euros).

Ces rémunérations valorisent les stocks options et actions gratuites (30% de la rémunération totale) à la date d’attribution et ne tiennent donc pas compte de la chute des cours enregistrée depuis (et de leur hausse future non plus, d'ailleurs !). Elles ne prennent pas en compte les régimes de retraite supplémentaire.

«La transparence des grandes sociétés françaises et la lisibilité des performances est inférieure à celle observée dans les pays où les dirigeants sont responsables de leur politique de rémunération devant l’assemblée générale des actionnaires», note Proxinvest.

«Le patronat, qui entend définir seul les règles françaises de bonne gouvernance, s’oppose encore à la légitimation de la rémunération devant l’assemblée des actionnaires», remarque Proxinvest, qui appelle à un vote annuel sur la rémunération.

Hors CAC 40, les présidents exécutifs des 80 autres sociétés de l’indice SBF 120, qui comprend le CAC 40 et les 80 valeurs les plus liquides du premier marché, ont vu leur rémunération totale atteindre 2,08 millions d’euros, en hausse de 31% en 2010.

Et, pendant ce temps là, la TVA sociale se met en place pour faire payer les consommateurs, donc les salariés, en lieu et place des entreprises. Il parait que c'est pour la compétitivité des entreprises ? Ce ne serait pas pour que les grands patrons, et leurs actionnaires, connaissent à nouveau une croissance à deux chiffres de leurs revenus 2012 ?

En tout cas, pendant que le gouvernement et les grands médias tentent de nous convaincre qu'il n'y a plus d'argent en France et qu'il va falloir que les petits salaires et les petites retraites mettent la main au portefeuille, d'autres français, une petite minorité, engrangent des sommes fabuleuses sur leurs comptes en banque !

N'oublions pas que grâce au bouclier fiscal et aux nombreuses niches fiscales, ces nouvelles ressources de nos très riches grands patrons et gros actionnaires ne contribueront certainement en rien au budget de l'Etat, défiscalisation oblige !

La dette ? Faisons comme l'Islande, asseyons-nous dessus !

Le budget de l'Etat ? Changeons la donne fiscale en France pour prélever plus auprès de ceux qui, comme ces grands patrons, gagnent très largement leur vie sur notre dos !

Le pouvoir d'achat ? Entre le SMIC à 1 700 €, le coefficient 20 entre le salaire le plus bas et le salaire le plus haut dans l'entreprise et le coefficient multiplicateur entre le producteur agricole et le prix de vente du produit au magasin, voilà trois mesures parmi d'autres qui permettraient de faire grimper les salaires, rétabliraient une certaine moralité dans les rétributions salariales et diminueraient les prix de l'alimentation.

Pour une autre politique économique et sociale, encore faut-il choisir un candidat qui s'oppose à l'austérité ! Un candidat Front de gauche ou PCF par exemple !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires