Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 09:54

Une zone euro en récession avec une France au point mort ? Un chômeur qui s'imole par le feu ?... Heureusement qu'il y a Findus... et son affaire !

Décidément, nos médias se donnent beaucoup de mal pour faire de l'audience, vendre du papier, en évitant les sujets qui fâchent, ceux qui pourraient donner l'impression que le système est en roue libre et que le gouvernement laisse faire.

Après le mariage pour tous, sujet intéressant mais..., voilà que nos journalistes se sont pris de passion pour le scandale de la viande de cheval.

Findus et mariage pour tous comme animations

La sécurité alimentaire et la traçabilité des ingrédients sont des sujets importants sur lesquels nous revenons régulièrement. Encore faut-il aller au fonds de l'affaire et ne pas se limiter à y voir une simple magouille économique ! A quand un grand dossier sur les conséquences du libéralisme économique en agriculture et en agroalimentaire, histoire d'éclairer le débat ? De cela, vous ne verrez rien ! L'objectif n'est pas de faire comprendre les causes profondes de ce scandale, les responsables des failles du système, mais bel et bien de jouer sur l'émotion pour attirer le lecteur-télespectateur-consommateur.

Ce sujet qui monopolise le tiers des JT fait suite au mariage pour tous et précède certainement un autre sujet "majeur". On amuse la galerie en survolant des sujets sociétaux sans jamais aborder la question de fonds : pourquoi cette société génère-t-elle tant de difficultés ?

Une crise capitaliste qui s'approfondit en silence

Pendant ce temps, le système capitaliste continue de creuser notre tombe. Au sens premier du terme, pour certains.

C'est malheureusement le cas pour un chômeur nantais, un père de famille de 43 ans, en fin de droits, qui s'est immolé par le feu devant une agence de Pôle Emploi après s'être aspergé d'essence. En août dernier, c'est un allocataire du RSA de 51 ans qui avait fait la même chose devant la Caisse d'Allocation Familiale de Mantes-la-Jolie.

Quelle est cette société qui amène des travailleurs à cette extrémité sans réagir ?

Face à tous ces abrutis, au cerveau confit par des idées bien à droite, qui considèrent les chômeurs et allocataires du RSA comme des profiteurs et des fainéants, la vérité apparait, crue, effroyable : le chômage et la misère qu'elle entraine sont des souffrances que certains n'arrivent plus à supporter, au point d'envisager le suicide. Et parfois de passer à l'acte.

Et les choses ne s'amélioreront pas si l'on en croit les chiffres de la croissance !

Avec une croissance nulle en 2012 (0 %), la France ne voit pas progresser les richesses produites en France. Comme le gouvernement "socialiste" n'a absolument pas changer la règle de répartition des richesses produites entre capital et travail, cela veut dire que la part des richesses laissée aux travailleurs par les patrons a stagné en 2012 tandis que les prix, eux, ont augmenté. En clair, globalement, nous avons perdu du pouvoir d'achat en 2012.

Et la situation française n'a malheureusement rien de spécifique puisque c'est toute la zone euro qui est en récession économique en 2012 avec une baisse du PIB de 0,5 % !

C'est donc tout le modèle économique européen, basé sur le libéralisme et l'austérité, qui s'est enfoncé dans la crise en 2012 !

D'ailleurs, le FMI reconnait désormais officiellement que les politiques menées en Europe par des gouvernements et une Union européenne acquis aux marchés son néfastes. Le FMI dit ainsi que "les plans d'austérité sont allés trop loin dans la brutalité en enfonçant ces pays dans la récession".

C'est le cas de la Grèce où le PIB s'est encore enfoncé cette année de 6,4 % (!), du Portugal (- 3,2 %) ou de l'Espagne (- 1,37 %) et même de l'Italie du commissaire (politique) européen Mario Monti (- 2,2 % !). Tout les bons élèves de l'école libérale, ceux qui dérégulent leurs pays, suppriment des fonctionnaires et font des coupes budgétaires dans les programmes sociaux, connaissent une forte récession ! Bravo les experts !

Mais, comme on ne se refait pas, le FMI considère néanmoins que "l'amélioration de la compétitivité (en clair la baisse des salaires) tarde encore à produire des effets suffisants pour relancer la machine économique et compenser l'effondrement de la demande intérieure." Je ne suis pas économiste mais il faudra quand même que ces agents des marchés réussissent à nous expliquer comment la baisse des salaires peut ne pas provoquer une nouvelle baisse de la demande intérieure et à qui nous allons vendre nos productions puisque l'essentiel des exportations des pays européens sont à destination... d'autres pays européens ?

Même l'Allemagne connait désormais un coup de frein à son économie !

Le "modèle" allemand des libéraux de tout poil commence à s'enrayer. Avec 0,7 % de croissance en 2012, il est encore positif sur l'année mais les derniers mois ont été poussifs. Le dernier trimestre est même passé dans le rouge pour la croissance allemande avec une baisse de 0,6 % ! Historique !

Cette dégradation économique va t-elle entrainer une guerre des monnaies aux conséquences dévastatrices ? C'est ce que craind le G20, qui réunit les 20 premières puissances économiques mondiales.

Arrêter le suicide libéral et changer de politique

Décidément, les faits sont têtus.

Chômage, déficit, croissance,... les chiffres sont mauvais.

Droite et gauche socialiste se renvoient la balle, c'est de bonne guerre ! La vérité, c'est que les uns comme les autres mènent des politiques assez voisines, respectant scrupuleusement les règles libérales imposées par les marchés et leur outil politique, l'Europe.

Impossible de mener des politiques de relance industrielle, de redistribution des richesses et de solidarité entre pays dans le cadre de cette Europe et des règles ultra-libérales !

Nos amis socialistes devraient en prendre conscience s'ils veulent réellement améliorer la situation des français. Les expériences récentes des sociaux-démocrates espagnols ou grecs devraient aussi leur enseigner que l'on ne peut pas tenir un discours de gauche et mener une politique de droite en période de crise majeure sans en subir les pots cassés électoraux. Le PS grec (PASOK) n'est plus crédité désormais que de 7 % des intensions de voix, lui qui a dirigé longtemps la Grèce et réalisait encore en 2008 des scores voisinant les 40 %.

Quoique fassent les médias, la réalité des français ne se résume pas au mariage gay ou aux lasagnes de cheval !

Montée du chômage et de la précarité, dégradation des services publics et baisse du pouvoir d'achat sont au cœur des préoccupations populaires.

Le silence des médias ne cachera pas la réalité d'une inquiétude et d'un mécontentement croissant des français sur l'avenir du pays et le leur.

Le silence des médias ne cachera pas non plus l'existence d'autres voies, d'autres solutions, basées sur une plus juste répartition des richesses, sur une politique de solidarité et d'investissement dans la recherche, l'éducation et l'industrie. Les communistes se font forts de porter ces solutions à la connaissance de la population dans les mois à venir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires