Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 14:12

A l'appel des syndicats CGT, FO et Solidaires, 137 rassemblements étaient organisés en France contre l'Accord nationl interprofessionnel (ANI).

Alors que l'Assemblée nationale étudie le texte qui transfèrera dans la loi l'Accord National Interprofessionnel signé par le patronat et des organisations syndicales minoritaires, l'opposition continue de s'exprimer et d'exiger l'abandon de ce texte.

C'est qu'il est toujours possible de mettre en échec un texte qui est considéré par beaucoup comme une capitulation de syndicats et du gouvernement face aux exigences du patronat.

A vrai dire, cet accord, validé par un gouvernement socialiste, aurait entrainé une mobilisation sociale puissante et générale si c'était Sarkozy qui l'avait proposé l'an dernier !

En une année, l'espoir qui était né chez de nombreux citoyens, notamment chez les ouvriers et les employés, avec la perspective d'une victoire socialiste, cet espoir est retombé.

Pire ! La colère qui gronde actuellement chez les travailleurs se transforme en rejet de la politique, en repli sur soi, plutôt qu'en colère et en volonté de changer les choses !

C'est du pain béni pour une extrême-droite qui n'a pas trop a forcé le trait pour mettre droite et gauche dans le même panier et pour lancer son fameux "Tous pourris !". C'est bien la démission de la gauche à changer les choses qui ouvre un boulevard à l'extrême-droite ! D'autant plus que l'affaire Cahuzac vient parachever la déqualification de ce gouvernement : à la déqualification économique et sociale, après un an de social-libéralisme, s'ajoute désormais une déqualification morale. Le FN tente de surfer sur ce rejet, lui qui est impliqué dans l'affaire Cahuzac par le biais d'un proche de Marine Le Pen !

Pourtant, il existe toujours une gauche qui refuse de courber l'échine devant le capitalisme, une gauche qui nie le pragmatisme qui mène à l'austérité et revendique haut et fort sa volonté de changer le monde. Cette gauche, c'est celle qui s'est construite autour du Parti communiste français et du Front de Gauche, celle qui a amené 11 % des électeurs français, 4 millions de personnes, à choisir Jean-Luc Mélenchon plutôt que François Hollande aux Présidentielles 2012 pour porter les couleurs de la gauche !

Et même si seuls 500 travailleurs ont répondu présent ce matin à Evreux pour rejeter une fois encore l'ANI, si seulement une poignée de députés de gauche rejoint les députés communistes qui se battent contre cet accord au Parlement, les communistes et leurs élus étaient présents ce matin encore dans le cortège syndical contre l'ANI.

Une autre solution existe, une politique qui fait le choix de l'humain d'abord, qui refuse de faire payer aux travailleurs une crise dont ils ne sont pas responsables. C'est cette alternative que portent le PCF et le Front de Gauche.

La bataille contre l'Accord National Interprofessionnel est loin d'être perdue.

Mettre en échec cet accord, c'est ouvrir la porte vers une remise en cause complète de la capitulation de certains devant les exigences du patronat et du monde de la finance.

Manif-contre-l-ANI---Evreux---9-avril-2013----13-.JPG

Manif-contre-l-ANI---Evreux---9-avril-2013----15-.JPG

Avec notre nouveau secrétaire départemental, Jean-Luc Lecomte,

ce sont près d'une trentaine de militants communistes qui étaient présents

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le département
commenter cet article

commentaires